Select a language

mercredi 17 janvier 2018

LES DENTS DE LA MER

17 janvier

Frais mais pas froid...




Un petit tour de vélo pour s'assurer que la mécanique roule bien. Nous avons bien fait un essai hier, mais au cas où ? Tout va super bien


Voilà une photo qui parle d'elle-même et qui en dit long sur Irma. Pas la douce, la méchante...qui a balayé la côte est des USA en septembre dernier. Ce palmier, comme un survivant qui fait la sentinelle sur Navion et là, en fond de scène, cette dune crée pour protéger le camping des inondations.














Ici,nous en avons une meilleure idée.

Voici d'ailleurs ce qu'en disait CBS à l'époque :
The nearly 10 feet of water
that pushed a mile inland in Charleston was nearly 4 feet above a typical high tide...







Ce matin sur la plage...
Un air suranné et hors saison...














Une nouvelle promenade en bord de mer. C'est pour la santé, bien sûr, mais c'est aussi pour la chasse aux dents de requins.











La recette... il faut être  patient, attentif, motivé, et bien regarder. Et voilà, Diane trouve... Ce n'est pas la plus grosse, mais elle nous portera chance. Saviez-vous: en plus d'être acérées, dentelées, et disponibles en plusieurs rangées, les dents de requins se régénèrent rapidement lorsqu'elles tombent. Un squale peut en perdre ainsi jusqu'à 30 000 dans une vie. Cela nous donne tout de même quelques chances d'en trouver sur la plage. Un endroit super pour en trouver: Gasparilla Island State Park sur la côte ouest de la Floride.






Ce matin, nous sommes presque seuls sur la plage. Des irréductibles, comme nous, qui souhaitent en toute quiétude prendre un GRAND BOL D'AIR.















Cela me rappelle une chronique de Stéphane Laporte dans la Presse+ .
"Tout est là. La plage, le soleil, le ciel bleu, la MER. Sur les photos, c'est parfait, c'est juste que la mer est comme un tableau dans un musée. On la contemple sans y toucher."





Et cette dernière photo me chante un souvenir...




"La mer quand même
Dans ses rouleaux continue
Sa chanson vide et têtue
Pour quelques ombres perdues
sous des capuchons
On doit être hors-saison"
Cabrel






mardi 16 janvier 2018

EDISTO STATE PARK

16 janvier

Au réveil, nous avons pu constater que nous étions tout de même 8 VR à avoir passé la nuit au Flying J de Latta. C’est toujours étonnant de réaliser au matin que des gens sont arrivés sur le tard.



Nous voilà repartis pour une nouvelle séquence vers le Sud. Le Hwy 95, la voie royale  pour la Floride, nous ne sommes pas les seuls.



Pour se rendre au Edisto State Park, il faut emprunter de petites routes sur lesquelles les grands chênes semblent nous accueillir à « grandes branches ouvertes ».






Pour atteindre le bord de mer, il faut traverser de ses nombreux affluents. Plusieurs  viaducs et quelques ponts sont nécessaires. Parfois, il faut  les réparer, parfois il faut se mouiller …










Nous voici au State Parc. Que nous réserve-t-il ? Voilà la question, car nous n’avons pas de réservation…Nous sommes en confiance. Un, ce n’est que la Caroline du Sud, deux nous sommes en semaine et trois ce n’est pas la canicule. Bien, voilà, nous ne sommes pas les seuls, loin de là ! Toutefois, nous récupérons une belle place bien ensoleillée à deux pas de la mer. D’ailleurs au moment où j’écris ces lignes le fracas des vagues sur la plage m’accompagne. Notre voisin, résident d’Atlanta, vient régulièrement ici. Selon lui,  nous sommes bien chanceux d’avoir une place en bord de mer…






Nous ne perdons pas de temps à « déhiverniser » Navion. Tout fonctionne à merveille. Aucune mauvaise surprise. En peu de temps, nous avons l’eau courante, l’eau chaude, le chauffage central, etc.








Une fois installer, vous devinez, c’est la grande promenade en bord de mer. Une occasion en or de tester ma jambe.










Non, ce fauteuil roulant de plage ne me sera pas nécessaire. Pour la petite histoire, je me suis fracturé, lors d’une chute en vélo, le haut du fémur de ma jambe gauche au début du mois d’octobre. Un automne de convalescence…et de réadaptation. Aujourd’hui, une petite  promenade de 3,5km  sur la plage et un petit tour de vélo autour du camping. Ce n’est pas parfait, mais ma « patte » va mieux!








Sur la plage, nous avons croisé de VRAIS PÊCHEURS !!!








Je vous quitte sur des images et des mots de bord de mer d'Yves Duteuil
                      Elle a le temps pour paysage, elle est le but et le voyage, elle se nourrit de liberté, de l'espace et d'éternité...



















lundi 15 janvier 2018

DE CARLISLE À LATTA SOUTH CAROLINA

15 janvier


6 o’clook…nous quittons Carlisle pour prendre la 81. Est-ce que la nuit a été froide? Yes ! mais ce n’est pas froid comme au Qc mais tout de même un ± - 10C . Bref,  nous avons sorti l’artillerie lourde pour nous tenir bien au chaud ( nos nouveaux draps en molleton) avec tout de même le thermostat réglé pour ne pas geler.





Sur le Hwy 81, pas de surprise malgré l’heure passablement matinale il y a de la circulation et beaucoup de gros camions. Nous avons nos habitudes…dont l’une est de contourner Washington. Voilà déjà quelques années, nous nous sommes fait prendre dans les bouchons de la capitale. Nous avons appris !!!







Bref nous prenons le Hwy 66 suivi du Hwy 17 pour rattraper le Hwy 95. Des routes plutôt jolies et pittoresques. Des fermes accrochées aux vallons, elles semblent respirer le bonheur, même les bêtes affichent leur liberté. 












Diane aurait aimé être l'architecte du nouveau pont Champlain...









Enfin il y a des signes qui nous rappellent que nous sommes bien aux USA. La bible, le drapeau …












et notre ami Pedro à la frontière de la Caroline du Sud

     

                                  

L’essence…le diesel varie entre 2,80 et 3,10 $ . Selon bien sûr les états et les stations-service. Les grands fournisseurs tels que Flying J, Pilote, Love etc. étant plus cher.
Nous nous arrêtons toutefois au Flying J de Latta…mais pour y dormir Nous sommes 5 Vr .

Impressions de la journée…

Qu’il est plaisant de conduire des km et des km sur de belles routes bien sèches.
Qu’il est agréable de retrouver le vert des champs




Qu’il est surprenant de constater qu’il fait jour jusqu’à 5h45.
Qu’il est "sensas" d’avoir une bonne génératrice qui fonctionne super bien et qui nous donne toute l’autonomie désirée …ici au Flying J …ailleurs …nous évitons…

Demain, nous serons au Edisto State park en Caroline du Sud. Bord de mer … et plage ...mais sans bronzage et baignade…

NOUS QUITTONS LE PÔLE NORD

14 janvier

De l’hiver au printemps en peu de temps…








Comme prévu nous avons pu quitter à 5 heures ce matin ou presque…Nous avons des voisins et amis vraiment hors de l’ordinaire…Dans la froidure, en bord de route, à cette heure matinale, Diane nous attendait bien emmitouflée pour nous saluer et nous souhaiter bonne route…et de la prudence…










Toujours agréable de voir le soleil se lever

























Avec raison puisque la route était par endroits plutôt glacée jusqu’à Plattsburgh.













Par la suite, progressivement la neige s’est estompée pour disparaître à Albany. Les routes bien dégagées et bien sèches sous un soleil qui semblait briller spécialement pour nous.





Heureusement puisque Navion, notre « diesel sprinter » n’a pu se réchauffer que 2 heures plus tard. Trop froid pour lui… Dans les descentes et dans les décélérations, il refroidissait.





C’est toujours un peu la surprise de voir disparaître progressivement la neige et de constater qu’après seulement un court laps de temps on s’y habitue et qu’on trouve la situation bien normale. Mais,  que de différence en si peu de temps !!!








Très peu de « snowbirds » sur la route …Nous en avons rencontré que trois et ici au Flying J de Carlisle nous ne sommes que 8. Rien à voir avec les années passées où nous pouvions être à la même période près de 15 motorisés. Peut-être que finalement on déserte les Flying J qui depuis la prise de contrôle de Pilot les prix à la pompe sont nettement supérieurs.

Nous passerons une nuit bien au chaud sous nos nombreuses couvertures…on annonce du -12C.





Une petite vignette sur le Flying J ( devenu Pilot )… histoire d’illustrer un peu l’endroit… Si vous désirez faire partie du club…vous avez votre salon, deux TV,  des douches, le café maison etc.


samedi 13 janvier 2018

Entre deux pelletées de neige, deux seaux de sel à déglacer et deux réservations...

COUCOU ET BON RETOUR Sur LA ROUTE ....

Je viens de constater en ce samedi matin de neige que vous êtes déjà là  Cela me fait vraiment plaisir de vous retrouver à la veille de notre départ toujours prévu demain aux aurores..  5 o'cloock comme le chante si bien Mark Knopfler. Le ciel est avec nous, le soleil nous tiendra compagnie pendant le trajet qui nous mènera à Carlisle Pennsylvanie.

Là, je suis sur une pause...il reste quelques petits chargements à faire dans le Navion ( Vr). Pour vous tous qui faites du "camping car", vous devinez ce que cela représente surtout avec la neige, la pluie et rebelote la neige...
Mais on aime bien !!! 
Pour l'itinéraire...en gros nous descendrons la côte est en passant par la Georgie avec des arrêts à Edisto State Park et Skidaway SP question d'aller une fois de plus  se balader à Savannah la belle. Ensuite nous descendrons doucement vers le grand Sud de la Floride en faisant quelques fois des incursions dans quelques parcs du centre. Séjour dans les Everglades que nous adorons...et où nous espérons toujours voir notre premier python ou notre première panthère... (rares mais présentes). Suivi de la côte ouest que nous remonterons en faisant quelques parcs d'états au centre-ouest.
Ensuite, un plus long séjour dans le Golfe du Mexique. Là, nous avons quelques coups de coeur. Entre autres St Joseph Peninsula SP et le parc National de Fort Pickens. Nous remonterons doucement vers le nord en passant par la Georgie où nous tenterons de nous qualifier au golf pour les tournois de la PGA où ce sera plutôt pour celui de plus de balles perdues... La grande finale sera en Caroline d u Sud à Huntington Beach State Park...vélo sur la plage et le fabuleux Brookgreen Garden.

Parlons des réservations...il y a des plus et des moins à en faire...choisir c'est renoncer...et nous choisissons maintenant de réserver avec des coussins de dates aux cas où...c'est le cas du départ ...on surveille la température sur le trajet où il peut neiger...on devance ou recule le départ selon le cas en faisant sauter un parc, non réservé, si nous quittons plus tôt. Il y a maintenant beaucoup plus de retraités en VR dans le sud que voilà 5 ans ... Une anecdote de la semaine: Des amis allemands désirent vivre un voyage dont ils rêvent à l'été. J'ai organisé le tout... Ouest canadien et américain...( Banff, Jasper, Vancouver, Yellowstone etc bref , la totale... Alors comme c'est la haute saison j'ai décidé de réserver les campings. Surprise !!! Exemple sur Waterton National Park disponible en ligne le 11 janvier à 11 heures, nous nous sommes branchés à 11h30. Sur des centaines de places, il n'en restait que quelques unes pour nos  deux VR ...et ce fut pareil pour Banff, Jasper,etc...

Voilà ...oups la pause est terminée...Un peu de pelletage s'impose...

vendredi 12 janvier 2018

GEORGIE,FLORIDE, CAROLINE DU SUD... Ce sera bientôt le départ ...


Patience !!!


Le grand départ , ce n'est que dans quelques jours ...il reste quelques préparatifs et surtout attendre patiemment que la température s'améliore un peu...

Navion aime bien les routes dégagées...

Au plaisir de vous retrouver et à bientôt !

Diane et Gilles



jeudi 6 avril 2017

ARCHES NATIONAL PARK

6 avril


Voici la dernière page de « Sur la Route » pour ce voyage…


Nous terminons avec un parc hors du commun, Arches. 
Ici aussi, les éléments ont créé ce chef-d’œuvre . L’eau, les glaces, les températures extrêmes ainsi que les déplacements de la croûte terrestre saline à cet endroit ont créé , sculpté ces rochers. 100 millions d’années d’érosion ont façonné ce que nous pouvons admirer maintenant. On compte plus de 2000 arches…et de très nombreux touristes, même en ce début d’avril.
Bref, pour notre dernière sortie avant le départ matinal de demain, ce fut comme les derniers moments d’un feu d’artifice. Nous en avons eu plein la vue.










Après avoir grimpé par la route qui contourne le Visitor Center jusque sur le plateau du moins ce qui lui ressemble, nous nous sommes arrêtés au Courthouse Towers Viewpoint. 







On ne pouvait rater l’opportunité de se faire prendre en photo avec en arrière-plan                             les « Three Gossips ».





Prochain arrêt, l’impressionnante  « Balanced Rock ». 













Un petit circuit en fait le tour. Curieusement, des gens essaient d’y grimper…






























Le parc compte de nombreuses curiosités, dont « Fiery Furnace Viewpoint ». Étranges forêts de monolithes de pierres. Ils semblent alignés pour créer un labyrinthe. D’ailleurs il est interdit de s’y aventurer sans permis, sans guide.


















Nous faisons pique-nique au Devils Garden Trailhead. Prêts pour une petite randonnée qui nous mène à l’unique « Landscape Arch » . 


















Elle est aussi célèbre faisant la une de nombreux guides de voyages. 









C’est également elle qui apparaît sur le feuillet officiel du parc.

































On ne peut se rendre dans ce parc sans aller voir l’autre grande vedette, Delicate Arch. Là aussi il y a beaucoup de monde. Nous avons opté pour la photo facile… en nous rendant au Upper Delicate Arch Viewpoint.




Pour terminer, nous nous sommes rendus à « the Windows Section » pour y voir entre autres « Double Arch ».












Retour au camping pour préparer notre départ… Quelques petites vérifications et travaux s’imposent.









UN MAGNIFIQUE VOYAGE EN HUMOUR AVEC MARC ET JACQUES






Avant de partir, Marc et moi sommes allés faire nos adieux aux mules et chevaux de l’endroit où nous avons campé avant-hier. Nous avons eu la chance de rencontrer et de causer avec des gens de la place. M, Mme, et son papa. Mme fut déjà championne de rodéos . Course des barils.





Ces rencontres sont toujours un moment enrichissant comme nous les adorons.
Merci à tous nos fidèles lecteurs et lectrices... merci à nos commentateurs !!!!








Je me permets une petite PUB

Depuis quelques années, j’accompagne des groupes sur l’Europe pour la compagnie Groupe Voyage Québec. C’est mon passe-temps… Prochainement en début juin nous partons pour Porto Lisbonne et leurs régions respectives. 








En septembre , pour une 4e année j’accompagnerai un groupe pour « Londres Liverpool et les Beatles ».  Ce voyage est un voyage qui permet de découvrir ces deux villes ainsi que des lieux se rapportant à l’extraordinaire vécu de ce groupe. Pour en savoir plus le Guide voyage de GVQ est disponible en ligne. Bref si jamais vous désirez faire partie de l’un de ces voyages vous contactez l’agence et vous leur demander de faire partie de l’un de mes groupes… Au plaisir peut-être de vous y rencontrer et à un prochain « Sur la Route »